Le show de Rousseau: vue du public

Suite au scandale qu’a fait exploser l’ancien animateur d’En mode Salvail, bien des choses se sont passées. N’ayant pas d’autre choix que de remplacer le trou à l’horaire par une nouvelle émission, les productions Fair-Play ont recruté l’humoriste Stéphane Rousseau afin d’animer le nouveau Talk -Show de fin de soirée.

Nouveau show, nouveau concept, a confié le nouvel animateur avant le lancement de l’émission. Bien que l’émission ait ses différences, le concept est, contrairement aux dires de Stéphane Rousseau, sensiblement le même. Un animateur qui reçoit des invités tout en essayant d’être comique et de faire rire le public.

Les critiques clament le désastre et les cotes d’écoute baissent de semaine en semaine, mais quel est le vrai problème?

Les gens ont beau se plaindre du malaise de l’animateur, il faut lui donner une chance. Rousseau est humoriste et a peu d’expérience en animation, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il donne une performance à la Véronique Cloutier dès le premier mois.

Ayant moi-même assisté au tournage de son émission, je vous assure que ce n’est pas l’humour qui manque sur ce plateau. Entre les pauses, pas de place pour l’animateur de foule, c’est Rousseau, qui fait le Show! Allant de performances improvisées aux anecdotes, rien ne pouvait l’arrêter.

Alors que tout le public riait des blagues que lançait Stéphane, c’est le décompte qui commence.« On commence dans trois », trois secondes avant que le premier invité fasse son entré, Stéphane s’assoit sur sa chaise qui ressemble étrangement à une vulnérable chaise de bureau. « Dans deux, un… » Ça tourne! C’est là que commence ce que le Québec en entier perçoit du Show de Rousseau. Un animateur qui ne semble pas être totalement à l’aise et une co-animatrice dont on ne comprend pas trop l’utilité. Dès que la caméra tournait, Stéphane se transformait.

Ma conclusion est la suivante: le concept est bon, quoique un peu trop sérieux, mais il faut donner une chance à la production et aussi au cher animateur de s’ajuster. Rassurez-vous, Stéphane Rousseau n’a pas perdu son humour et je crois qu’il trouvera rapidement une façon de mettre sa couleur dans son émission.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.