Parlons bénévolat avec Le Chaînon

Il existe d’innombrables organismes qui soutiennent des causes très importantes et qui sont tout près de nous, mais dont nous ignorons totalement l’existence. C’est pour cette raison que j’ai considéré pertinent de vous présenter un établissement que j’ai récemment connu en discutant avec une personne de mon entourage et qui, selon moi, mérite d’être davantage connu. Il s’agit d’un établissement nommé Le Chaînon. En fait, je ne vous présenterai pas l’organisme en tant que tel, mais bien l’apport que vous pouvez y apporter, et ce, grâce à l’expérience de bénévolat de Fanny.

Fanny est une personne qui alloue beaucoup de son temps à des causes qui lui tiennent à cœur. C’est pour cette raison qu’elle s’est portée bénévole dans les cuisines de cette maison d’hébergement pour les femmes en difficulté. La manière dont elle m’a parlé du soutien qu’elle amenait au Chaînon m’a tout de suite donné envie d’en apprendre davantage sur ce lieu et sur ce qu’elle en tire personnellement, pour ensuite inciter les gens à tenter l’expérience.

Qu’est-ce que peut apporter votre participation comme bénévole?

Malgré le fait que Fanny se soit présenté comme bénévole au Chaînon à seulement deux reprises, elle considère que sa participation au bénévolat lui apporte quelque chose de gratifiant. Il s’agit du fait de se sentir très utile parmi tous les autres bénévoles, puisque leur aide permet d’offrir aux femmes des services de qualité dans les meilleures conditions possible.

En raison de la façon dont la société actuelle est faite, certaines personnes possèdent beaucoup moins de chance dans la vie que la majorité des gens. Étant quelqu’un qui se classe parmi les plus fortuné, non pas au niveau monétaire, mais bien social, Fanny trouve tout simplement logique que les personnes qui ont, comme elle, plus de chance soient là pour apporter leur soutien à ceux qui ont davantage de difficulté. Elle considère ceci comme étant une manière de penser à laquelle tout le monde devrait adhérer, mais  ce n’est malheureusement pas le cas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques équipes de bénévoles qui sont venues apporter leur soutien au Chaînon, dont celle de Starbucks Canada et Manuvie.

Ce qui l’a le plus marqué est de voir à que point l’organisme travaille fort afin de permettre aux femmes de se sentir bien dans cet environnement chaleureux qu’offre le Chaînon. Fanny a été agréablement surprise par l’apparence du Chaînon. Tout comme moi, elle croyait que l’aménagement des locaux ne serait pas une priorité afin de mettre plus d’efforts pour soutenir les femmes qui y sont.

Étonnement, les employés du Chaînon ont su organiser les lieux de manière à ce qu’un certain confort matériel soit créé, permettant ainsi à certaines femmes d’acquérir une aisance plus facilement. Tous les aspects sont pensés intelligemment. Elle est agréablement surprise de tout ce qu’ils ont pris en compte pour prendre soin des femmes.

Il ne faut pas forcément avoir une grande connaissance de l’état de la cause des femmes pour donner son nom comme bénévole au Chaînon. Par contre, il est primordial de laisser votre jugement de côté et d’avoir une ouverture d’esprit afin de permettre à ces femmes de se sentir à l’aise dans cet environnement dans lequel elles rétablissent leur autonomie. Il ne faut pas oublier que ces personnes sont dans cet établissement afin d’échapper à un malheur quelconque auquel elles étaient confrontées, elles n’auraient donc pas à « être en interaction avec une personne qui est inconfortable avec elles », comme le souligne Fanny. De plus, afin d’être en mesure d’offrir un soutien des plus complets aux femmes qui ont recourt à l’organisme, la cause que soutient celui-ci doit vous tenir à cœur, aussi légèrement soit-il.

Est-ce réellement fait pour vous?

Selon Fanny, si vous êtes intéressé à offrir de votre temps à ces femmes qui en ont besoin, mais êtes sceptique pour une quelconque raison, une rencontre avec la personne  responsable des bénévoles est la seule façon de savoir s’il s’agit ou non d’un endroit pour vous. Cette personne qui coordonne le bénévolat pourra vous aider à prendre votre décision en lui expliquant vos craintes et vos hésitations. Cette rencontre vous permettra du coup de visiter les lieux.

C’est de cette manière que Fanny a procédé et ceci lui a permis de savoir qu’il s’agissait d’une expérience qu’elle était prête à tenter. Ils lui ont fait visiter les locaux, lui ont expliqué ce qu’ils font et la façon dont ils procèdent. Comme elle le souligne, c’est ainsi qu’elle est « complètement tombée en amour avec la cause, mais surtout avec l’organisme ».

Bref, afin de permettre à ces femmes d’avoir une transition sans interruption et plus complète du monde cauchemardesque dans lequel elles vivaient à celui dans laquelle elles débuteront leur nouvelle vie, l’aide de plusieurs bénévoles est nécessaire. Si je vous lançais le défi de tenter l’expérience, oseriez-vous?

 

Pour joindre la personne responsable du bénévolat au Chaînon

Par email : benevolat@lechainon.org

Par téléphone : 514 845 0151

 

Crédit photos : Page Facebook Le Chaînon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.