Archives de mot-clé : Culture

Les séries à ne pas manquer cet automne

La rentrée est bel et bien recommencée pour nous tous. Tout d’abord, bienvenue aux nouveaux étudiants! J’espère que votre première semaine c’est bien passée! En attendant, je vous présente les petites trouvailles télé à découvrir cet automne. 

Vous avez probablement remarqué que depuis juillet des chaines télévisées comme TVA, Radio-Canada, Z et plusieurs autres diffusent des bandes-annonces afin de faire augmenter leurs côtes d’écoute pour septembre 2018. En effet, de nouvelles séries telles que « Pinel au cœur de la maladie mentale », « Révolution » et « XOXO » seront à l’affiche.

Pour commencer, l’émission « Pinel au cœur de la maladie mentale », présentée sur les zones de Z dès le 5 septembre, est une série documentaire qui nous montre l’envers du décor dans cet institut. On nous en apprend plus sur la mission de cet institut et on entre dans leur quotidien. Ce que nous attendons le plus dans cette saison c’est de voir comment l’institut Pinel peut aider ou bien nuire aux gens avec une maladie mentale.

Résultats de recherche d'images pour « révolution tva »

Pour les gens qui aiment danser et bouger, une autre nouvelle série arrivera et cette fois-ci, à TVA. L’émission « Révolution » est une autre compétition de danse qui montre le hip-hop, la danse contemporaine et plusieurs autres styles.

Pour ce qui est des séries plus masculines , l’émission « Demain des hommes » sera présentée à ICI Tout.TV. Cette nouvelle série met en scène une équipe de hockey d’une ville fictive qui devra faire face aux hauts et aux bas que la vie leur réserve.

Résultats de recherche d'images pour « xoxo tva »

De plus, une autre émission qui pourrait concurrencer « Occupation double » arrive sur les zones de TVA. Il s’agit de l’émission « XOXO » une nouvelle série télé qui met en scène 26 filles déjà identifiées et 26 hommes  qui sont, pour l’instant, non identifiés. Le but est de trouver LE NOUVEAU COUPLE DU QUÉBEC! Pour aider les candidats, trois conseillers seront sur place, soit Olivier Primeau, Cary Tauben et Elisabetta Fantone. Ces trois aides auront 6 filles chaque et devront par la suite organiser des party pour leur permettre de rencontrer l’homme de leur vie. Nous n’avons pas encore la date exacte de sortie, mais on peut déjà parier qu’il y aura du drame, des éliminations et beaucoup d’alcool. J’ai bien hâte de voir toutes ces émissions bientôt sur nos ondes.

Crédit Photo : TVA Nouvelle

La 32e édition de l’intercollégiale de théatre

Cette année pour la 32e édition de l’intercollégial de théâtre, la troupe du cégep André-Laurendeau était invitée à aller présenter sa pièce Méphisto au cégep de Maisonneuve. L’événement se déroulait durant la fin de semaine du 20 au 22 avril. 

Photo de Intercollegial de théatre 2018 Maisonneuve.

Pour cette fin de semaine, plusieurs troupes de théâtre de tous les coins de la province étaient présentes au cégep de Maisonneuve pour présenter leurs œuvres.

En tout, 34 cégeps étaient présents soit 10 troupes qui présentaient des pièces complètes et 15 pour présenter des moitiés de leurs œuvres ainsi que 9 troupes qui étaient les spectateurs.

Les jeunes étaient accueillis par les étudiants du cégep de Maisonneuve. Des bouteilles d’eau, des verres et des chandails étaient distribués pour tous durant cette fin de semaine remplie d’excitation.

Le soir, nous avons pu voir la pièce du cégep d’accueil soit Maisonneuve. Leur pièce raconte l’histoire d’une entreprise à 13 étages. À chacun des étages, nous pouvions y voir l’évolution du pouvoir, du plus faible au plus puissant. La pièce était très bonne et la fin était très choquante et surprenante.

Le soir, le party était pris dans la cafétéria et plusieurs jeunes dansaient et chantaient jusqu’aux petites heures du matin.
Le samedi matin, des ateliers avaient été préparés pour les participants par plusieurs professionnels du théâtre. Par la suite, les élèves étaient invités à voir une pièce de théâtre créé par un jeune étudiant nommé Jean-Christof Cloutier-Ross du cégep de Rimouski. Il est le grand gagnant de la 23e édition 2017-2018, du concours de l’intercollégial d’écriture dramatique L’égrégore Écriture. La pièce intitulée 37,4 livres, parle d’un homme appelé Nathan qui décide d’aller se peser sur la balance. Malheur! Il y a 37,4 livres de trop sur la balance. Cette découverte l’amène à essayer toute sorte de choses pour perdre du poids. Pendant ce temps, Annah veut comprendre le monde sous les yeux de son chat, puis Jessica tente de trouver du travail. Ces trois personnages, aussi différents les uns des autres, vont se trouver et comprendre plusieurs choses à propos de la vie.

Après cette représentation, les élèves du cégep André-Laurendeau sont partis se préparer pour présenter leur pièce que les gens ont beaucoup aimé. La journée s’est terminée avec une soirée sous le thème de hippie/yéyé.

Photo de Intercollegial de théatre 2018 Maisonneuve.

Plusieurs élèves de la technique policière étaient présents pour surveiller la soirée qui s’est très bien déroulée.

Puis, le lendemain matin, d’autres pièces étaient présentées, dont celle de la troupe du cégep du Vieux-Montréal qui a interprété une partie de leur pièce. La troupe du cégep de Saint-Jean-Sur-Richelieu, quant à elle, présentait la pièce au grand complet intitulé « Hamlet : Le Trône de Crânes ». Celle-ci était un mélange entre l’œuvre de Shakespeare du même nom et des 10 petits nègres d’Agatha Christie. C’était une pièce forte en émotions et très appréciée par la critique.

Tous les élèves des cégeps invités à l’événement tenaient à remercier et féliciter les personnes qui ont organisé et aidé à la concrétisation de cet événement tant attendu par toutes les troupes de théâtre.

Pour conclure la fin de semaine, les organisateurs ont annoncé que l’an prochain ce sera au cégep de Thetford que se déroulera cette 33e édition de théâtre.

Cela ne m’étonnerait pas d’être encore plus surprise et fascinée l’an prochain!

Voici 5 festivals que vous ne voulez pas manquer cet été

Malgré la température des dernières semaines, un mélange de pluie, de neige et de verglas, bref la routine québécoise, le soleil est à nos portes et la saison des festivals fera bientôt son apparition dans les rues de Montréal.  Nous pourrons bientôt voir la migration des manteaux et des bottes faire place aux petits shorts et aux « crop-tops », mais une chose nous permet de passer par-dessus et c’est la culture qui s’en vient grand pas.

Du 5 au 13 mai : Festival du Jamais Lu

Tout commence le 5 mai prochain, avec le festival du Jamais Lu qui chaque année présente un festival à Montréal, Québec et Paris. On y présente des lectures théâtrales par des metteurs en scène et par des comédiens professionnels de plusieurs langues, formes et styles différents. Tout cela dans le but d’offrir un médium entre l’art de la scène qui questionne le monde dans lequel nous vivons et le public par le biais <de la fiction.

Du 9 au 18 mai : Festival Vu sur la relève

Pendant ce temps, une grande production de Quebecor présente le festival Vu sur la relève, où des prestations pluridisciplinaires servent de tremplins pour les artistes de la relève. Durant ses 23 dernières éditions ce festival a permis à des artistes, comme Alex Nevsky, Klô Pelgag, Fred Pellerin et Lisa Leblanc, Pierre Lapointe et plusieurs autres à trouver leur public et présenter leur talent. Les représentations se feront entre la salle du Monument-National, le Ministère et la Place des festivals.

 

Du 25 au 27 mai : Festival BD de Montréal

Dans un autre genre, un festival gratuit pour les amateurs de BD présentera au Parc Lafontaine plus de 150 bédéistes québécois et internationaux et rencontres avec des artistes des toutes les horizons autours de tables rondes. Malgré que la programmation soit encore à venir, une chose est sûre, vous ne serez pas déçus.

 

Du 8 au 17 juin : Les Francophonies de Montréal

Le tant attendu festival des Francophonies sera encore au poste pour la 30e édition et présentera des centaines de spectacles de hip-hop, de chanson, de rock, de pop, de folk ou d’électro et tous cela en français pour faire rayonner notre langue. Les trois quarts des spectacles sont gratuits, en plein cœur du centre-ville au quartier des spectacles, dans un espace fermé à la circulation automobile et facilement accessible en métro, avec tout ce qu’il faut sur place pour manger et prendre un verre.

Du 28 juin au 8 juillet : Festival international de Jazz de Montréal

Le plus grand festival de jazz de la planète depuis 39 ans, festival international de Jazz de Montréal présentera pour une dizaine de jours 600 concerts, 400 activités et animations, 3000 musiciens de 30 pays, 20 scènes et 10 prix le tout sur un site unique au monde, ouvert de midi à minuit et conçu pour répondre à tous les besoins des festivaliers, au beau milieu d’un centre-ville fermé à la circulation automobile.

Plusieurs autres seront présentés durant l’été, alors restez à l’affût des prochaines festivités qui s’annoncent.

Défilé Sports En Tête un événement à ne pas manquer ce printemps

Le 17 mai prochain se tiendra le Défilé Sport En Tête. Cet événement organisé par des finissants du Cégep André-Laurendeau, en coordination d’événements, pour rassembler et mettre en valeur la communauté de LaSalle.

Résultats de recherche d'images pour « théatre Paradoxe »

Ce défilé ouvert à tous, aura lieu au théâtre Paradoxe, à 18 h. Les billets sont disponibles en ligne au coût de 20 $ et gratuits pour les enfants de 12 ans et moins.

L’objectif de cette soirée est non seulement de vouloir mettre en valeurs la communauté, mais elle sert aussi à offrir aux étudiants un support dans leurs formations, qu’elle soit de forme active ou de loisir. Cet événement est une collecte de fonds où toute l’argent amassée ira directement à la Fondation du Cégep André-Laurendeau.

Résultats de recherche d'images pour « CKVL »

Cette soirée qui inclut un cocktail sera animée par l’un des animateurs de CKVL.  La soirée contiendra une conférence Mylène Paquette et une prestation de danse. Des kiosques d’organismes sportifs et de loisirs seront aussi présent sur place.  Mesdames et messieurs, nous vous invitons lors de cette soirée à être prêts à bouger avec style!

Pour de plus amples information sur l’événement, je vous invite à aller aimer la page Facebook et la page Instagram « Défilé Sports En Tête » ainsi que de la partager en très grand nombre.

Ps : Restez à l’affut, les billets cartons pour l’événement seront mis en vente sous peu au Carrefour Angrignon et au Cégep André-Laurendeau.

Crédit photo : Boomerang Cégep André-Laurendeau, Théâtre Paradoxe, Radio CKVL

La femme et la société d’aujourd’hui

Samedi dernier, je revenais du cégep pour un projet personnel et deux hommes dans une auto sont venus me harceler lorsque j’attendais l’autobus. 

Ces deux pervers m’ont demandé si je voulais bien sucer le chauffeur. Ayant mes écouteurs dans mes oreilles, je n’ai pas pu entendre les deux premières fois qu’ils me l’ont demandé. La troisième, j’étais surprise et dégoûtée!

Pourquoi deux hommes dans la vingtaine me demanderaient quelque chose comme cela? Une femme n’est pas un jouet, elle ne sert pas à servir les hommes, loin de là!

Lorsqu’ils sont partis, j’étais encore très surprise et ils sont revenu deux minutes plus tard pour me reposer la même question, mais cette fois-ci pour l’autre homme à coté de lui.

Non, mais ce n’est pas parce qu’une femme porte des talons hauts et un skinny jean qu’elle doit obligatoirement être une pute!

Je leur ai encore une fois répondu « non » et je leur ai demandé si leur question était intelligente selon eux? Puis après se répondre par eux même. Comme si oui, j’allais accepter leurs offre, « Mais, bien sûr mes chers messieurs en faite moi dans la vie je rêve et je souhaite tous les soirs de me faire aborder en attendant l’autobus pour me faire demander des faveurs sexuelles. Toutes les femmes rêvent de faire ce métier là ! »

Résultats de recherche d'images pour « homme contre femmes »

Une femme ne devrait pas se faire aborder comme ceci dans la rue. Bien que ces deux individus n’avaient pas l’air si méchants que cela et qu’ils ont sûrement agit de manière à faire leurs intéressants, une attitude de ce genre est déplorable. Un homme, autant qu’une femme, mérite le respect.

Nous sommes en 2018, gang! Réveillez-vous! Une femme se doit d’avoir du respect! Gardez vos propos déplacés pour vous les hommes!

C’est rendu que plusieurs femmes n’osent plus sortir de chez elles, car justement, elles ont peur de ce genre de situation !

S’il vous plaît, hommes de ce monde, arrêtez d’utiliser la femme comme un objet. Plusieurs encore utilisent le sentiment des femmes pour profiter d’elles et puisqu’elles sont en amour inconditionnel, elle ne voient rien! Ceci est dégoûtant, répugnant et très peu honorable! Ces hommes se pensent les rois du monde avec leur pénis qui leur sert de cerveau, mais en fait ils ne sont rien! Que de simples hommes du Néandertal en manque de sexe!

Même si je sais que les droit des femmes augmentent de jour en jour, il nous reste encore à ce jour, beaucoup de chemin à parcourir. Je pense que nous avons le droit de nous poser la question suivante, à savoir, mais où va notre société aujourd’hui et est-elle en train de descendre où de monté en grade?

Crédit photo : Hochu.ca et Shutterstock

Le Spectacle de danse du Cégep André-Laurendeau et leurs invités

Le 31 mars dernier se déroulait le spectacle de danse du Cégep André-Laurendeau. Plusieurs troupes de différentes écoles étaient présentes pour mettre le feu aux planches du théâtre Desjardins.  

Le spectacle de danse présente les chorégraphies des troupes de danse du Cégep André-Laurendeau. Pour se faire, plusieurs invités de troupe de danse et d’autres écoles sont venues pour souligner cette passion commune.

Les troupes invitées, notamment Panache, l’école Julie Lemieux, le collège Saint-Louis, Bill angels, Yeboo dance production, Pro dance, et plusieurs autres sont venues pour montrer leur talent et faire bouger les gens.

Le spectacle a commencé avec une jeune élève d’André-Laurendeau qui dénonçait la cruauté animale avec une danse contemporaine. Puis, le studio Panache est arrivé avec une interprétation hip-hop assez mouvementée. Des danses africaines et plusieurs autres on fait danser le public déjà conquis dans la salle.

L’ambiance était festive et les spectateurs embarquaient dans la musique avec les danseurs. Les troupes étaient incroyables et nous pouvions voir que le Cégep d’André-Laurendeau était à l’honneur avec plusieurs numéros toujours plus grands les un que les autres. On peut penser aux troupes contemporaines qui ont livré une très belle performance avec la chanson Dream On.

Ensuite venaient les danses hip-hop comme AL Vibes et AL Stars qui ont donné au spectateur une véritable immersion. D’ailleurs, le hip-hop était définitivement mis en valeur durant cette soirée.

Résultats de recherche d'images pour « troupe de danse du studio Panache »

Par contre, mon coup de cœur de la soirée était définitivement de voir le studio Panache faire leur chorégraphie. En effet, que ce soit la musique ou les expressions dans le visage des danseurs, tout était entraînant. La troupe  était toujours emballée lorsqu’elle entrait sur scène et invitait les spectateurs à les encourager.

Les danseurs de cette troupe étaient toujours synchronisés et très expressifs. Les chorégraphies que j’ai préférées de Panache étaient celles de la troupe Alpha et de Hunters. Les troupes étaient toujours enjouées et prêtes à danser. Les gens voulaient toujours en voir plus et étaient toujours excités.

La troupe d’Élite du Cégep André Laurendeau fermait le spectacle avec autant d’intensité que les troupes précédentes.

Crédit photo : Cégep André-Laurendeau et Studio Panache

Le show de Rousseau: vue du public

Suite au scandale qu’a fait exploser l’ancien animateur d’En mode Salvail, bien des choses se sont passées. N’ayant pas d’autre choix que de remplacer le trou à l’horaire par une nouvelle émission, les productions Fair-Play ont recruté l’humoriste Stéphane Rousseau afin d’animer le nouveau Talk -Show de fin de soirée.

Nouveau show, nouveau concept, a confié le nouvel animateur avant le lancement de l’émission. Bien que l’émission ait ses différences, le concept est, contrairement aux dires de Stéphane Rousseau, sensiblement le même. Un animateur qui reçoit des invités tout en essayant d’être comique et de faire rire le public.

Les critiques clament le désastre et les cotes d’écoute baissent de semaine en semaine, mais quel est le vrai problème?

Les gens ont beau se plaindre du malaise de l’animateur, il faut lui donner une chance. Rousseau est humoriste et a peu d’expérience en animation, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il donne une performance à la Véronique Cloutier dès le premier mois.

Ayant moi-même assisté au tournage de son émission, je vous assure que ce n’est pas l’humour qui manque sur ce plateau. Entre les pauses, pas de place pour l’animateur de foule, c’est Rousseau, qui fait le Show! Allant de performances improvisées aux anecdotes, rien ne pouvait l’arrêter.

Alors que tout le public riait des blagues que lançait Stéphane, c’est le décompte qui commence.« On commence dans trois », trois secondes avant que le premier invité fasse son entré, Stéphane s’assoit sur sa chaise qui ressemble étrangement à une vulnérable chaise de bureau. « Dans deux, un… » Ça tourne! C’est là que commence ce que le Québec en entier perçoit du Show de Rousseau. Un animateur qui ne semble pas être totalement à l’aise et une co-animatrice dont on ne comprend pas trop l’utilité. Dès que la caméra tournait, Stéphane se transformait.

Ma conclusion est la suivante: le concept est bon, quoique un peu trop sérieux, mais il faut donner une chance à la production et aussi au cher animateur de s’ajuster. Rassurez-vous, Stéphane Rousseau n’a pas perdu son humour et je crois qu’il trouvera rapidement une façon de mettre sa couleur dans son émission.